SIDILARSEN

(FRANCE)

QUE LA LUMIÈRE SOIT

(2024)
LABEL:

VERYCORDS

GENRE:

INDUSTRIAL METAL

TAGS:
Electro, Fusion
"Résolument metal, "Que La Lumière Soit" est un très bon album qui voit Sidilarsen développer la partie mélodique de ses compositions et insuffler un second degré salutaire à ses textes."
NEWF (10.05.2024)  
4/5
(0) opinions (0) comment(s)

Intégrité, sincérité, humilité. Trois mots pour qualifier Sidilarsen, un groupe qui trace sa route depuis 27 ans et qui a su, année après année, se construire une fanbase d’une fidélité rare, en ayant l’intelligence d’évoluer en même temps qu’elle. Chef de file pendant longtemps, avec Mass Hysteria, d’un metal indus à la française qui peinait à se renouveler, Sidilarsen a pris une orientation beaucoup plus metal qu’indus avec "On Va Tous Crever" en 2019. Et ça a payé, l’album fut un succès. Mais un an après sa sortie, comme chacun sait, la Covid a rebattu les cartes. Dans l’impossibilité de défendre sur scène un album dont le titre devenait étrangement prémonitoire, Sidilarsen s’est mis en pause … puis a dû surmonter le départ de Samuel, membre fondateur et frère du chanteur David. C’est donc avec un tout nouveau batteur, Marvyn Palmeri, que le groupe revient avec ce nouvel opus, "Que La Lumière Soit", cinq ans presque jour pour jour après le précédent, dont il constitue le prolongement résolument metal.

Ne nous y trompons pas, même si le titre de ce nouvel album, et sa référence biblique, semble plus optimiste, les Toulousains n’ont rien concédé à leurs revendications et continuent à stigmatiser les guerres (‘Du Sang Sur Les Fleurs’, ‘V(e)mpire’), et le manque de conscience écologique des hommes (‘Miroir Océan’), tout en se trouvant de nouveaux ennemis avec les complotistes (‘Intox’) et les influenceurs qui pullulent sur les réseaux sociaux (‘On Revient Sur Terre’).

Mais il ne sert à rien de nier l’évidence. Comme tout le monde, les membres de Sidilarsen vieillissent, et le temps qui passe est au centre de l’album, notamment de son titre-clé ‘Les Enfants De La Rage’, dont l’une des principales punchlines, "L’avenir, c’était bien … ", est l’exemple parfait de la nostalgie glaçante que diffuse tout l’album. A tel point que les babillements du bébé présents sur l’interlude instrumental ‘Luminaria’ suscitent bien plus d’inquiétude que d’espoir pour l’avenir de l’Humanité.

C’est là toute la subtilité et tout le paradoxe de "Que La Lumière Soit" qui, au fil des écoutes, s’avère bien plus complexe qu’il n’en a l’air. Toujours plus metal, avec des riffs toujours plus tranchants (‘V(e)mpire’, ‘Inanité’), la musique de Sidilarsen n’a pourtant jamais été aussi aérée et les lignes de chant n’ont jamais été aussi mélodiques. D’une part parce que le mixage s’appuie sur une section rythmique solide comme un roc, ce qui permet aux guitares de délivrer toute leur puissance, et d’autre part parce que les deux chanteurs Viber et Didou chantent beaucoup plus souvent à l’unisson que sur les albums précédents, affichant une cohésion jamais prise en défaut sur tous les titres.

D’une efficacité redoutable et d’une cohérence qui manquait un peu à "On Va Tous Crever", "Que La Lumière Soit" est un très bon album. Sidilarsen mûrit, sans perdre sa rage, mais en développant la partie mélodique de ses compositions et en insufflant un second degré salutaire à ses textes. Nul doute qu’avec un album pareil, le groupe mettra le feu aux scènes de France et d’ailleurs, comme toujours.

- Official website

TRACK LISTING:
01. Adelphité
02. Intox
03. On revient sur terre
04. Sunburn
05. Du sang sur les fleurs
06. Luminaria
07. Miroir océan
08. Amour en acier
09. Immuable
10. Les enfants de la rage
11. V(e)mpire
12. Inanité

LINEUP:
Benjamin Bury: Chant / Guitares
Benjamin Lartigue:
David Cancel: Chant
Marvyn Palmeri: Batterie
Sylvain Sarrobert: Basse
   
(0) MIND(S) FROM OUR READERS    
Top of the page
   
(0) COMMENT(S)    
 
 
Top of the page
READERS
4/5 (1 view(s))
STAFF:
4/5 (1 view(s))
MY RATING
 
LAST NEWS
SIDILARSEN: Que La Lumie`re Soit
 
OTHER REVIEWS
KERRY KING: From Hell I Rise (2024)
THRASH - With "From Hell I Rise", Kerry King (Slayer) launches his solo career in fine style. Perfectly supported, he signs a Thrash opus, both heavy and fast.
POLARYS: Cosmic Singularity (2023)
HEAVY METAL - "Cosmic Singularity" is a moment of classy metal, driven by sublime vocals and powerful, technical guitars.
 
 
OTHER(S) REVIEWS ABOUT SIDILARSEN
SIDILARSEN_On-Va-Tous-Crever
On Va Tous Crever (2019)
4/5
4/5
VERYCORDS / INDUSTRIAL METAL
 
F.A.Q. / You found a bug / Terms Of Use
Music Waves - Rock (Progressive, Alternative...), Hard Rock (AOR, Melodic,...) & Metal (heavy, progressive, melodic, ...) Media
Reviews, News, Interviews, Advices, Promotion, Releases, Concerts
© Music Waves | 2003 - 2024