ARTIST:

INGLORIOUS

(ROYAUME UNI)
TITLE:

RIDE TO NOWHERE

(2019)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Bluesy, Old School, Rasping vocals
""Ride To Nowhere" reste dans la continuité de ce qu'Inglorious a déjà proposé avec son classic rock sous-exploitant un potentiel pourtant au-dessus de la moyenne."
LOLOCELTIC (11.10.2021)  
3/5
(0) opinions from our readers (0) comment(s)

Avec ses deux premiers albums éponymes, Inglorious avait laissé un sentiment mitigé, celui d'une formation avec un talent certain et un potentiel au-dessus de la moyenne mais qui semblait avoir du mal à lâcher le frein à main. La question du respect de l'adage "jamais deux sans trois" se pose donc avec ce "Ride To Nowhere" qui offre pourtant quelques différences notables avant son écoute. En effet, il est le premier à posséder un véritable titre, il a mis deux ans à succéder à son prédécesseur alors que les Britanniques semblaient partir sur un rythme de sorties annuelles, et enfin, il possède une pochette à la pâleur tranchant avec la chaleur émanant de celles de ses deux ainés.

Pourtant, l'écoute des onze titres de cet opus vient mettre un terme à ces espoirs de remise en question par la bande de Nathan James. Pourtant, elle ne procure pas le moindre sentiment désagréable, bien au contraire. 'Where Are You Now ?' lance même les hostilités avec une basse qui écrase tout sur son passage, un Phil Beaver qui bastonne ses fûts avec puissance et efficacité et le maître des lieux qui confirme qu'il est bien un must en matière de frontman de classic rock avec une performance plus posée et moins démonstratrice mais toujours impressionnante. Nathan James est désormais un parfait mélange entre David Coverdale et Glenn Hughes, alliant avec talent puissance, maitrise et feeling. Ecoutez-le hurler sa colère sur 'Liar' ou alterner ce sentiment avec une mélancolie à fleur de peau sur 'I Don't Know You' et vous pourrez vous faire une idée de ce que peut être un grand chanteur. Il est d'ailleurs à noter que ce dernier titre est également un sommet de cet album avec un des rares soli incandescents prenant un peu de temps pour se développer.

Le reste est loin d'être mauvais. 'Freak Show' est taillé pour l'asphalte et offre un groove efficace ondulant entre Deep Purple et Whitesnake. L'ombre de Led Zeppelin plane sur le mid-tempo 'Never Alone' quand 'Time To Go' nous glisse un riff légèrement AC/DCien. Le problème, c'est qu'en dehors de rares occasions, les titres ne tiennent pas les promesses offertes par leurs débuts et Inglorious continue à garder le frein à main serré. 'Tomorrow' ou le titre éponyme sont les meilleurs exemples de ce défaut récurrent qui finit par laisser un sentiment de grande linéarité. Pourtant, lorsque les Anglais se lâchent un peu sur un 'Queen' plus décontracté, ou qu'ils prennent un peu plus de risques sur 'While She Sleeps', le résultat est immédiat et laisse autant de plaisir d'écoute que de regrets à l'idée de ce qu'aurait pu donner cet album s'il avait été bâti sur ces bases dans son intégralité.

"Ride To Nowhere" reste donc dans la continuité de ce qu'Inglorious a déjà proposé avec ses deux précédents opus, laissant le goût d'un talent au-dessus de la moyenne mais sous-exploité sans qu'il soit possible de déterminer s'il s'agit là d'un manque de confiance, de courage ou de détermination. Le potentiel est énorme mais le quintet ne pourra plus se reposer sur le chant hors du commun de son leader et il semble avoir grillé sa dernière cartouche. Soit le prochain album décollera vraiment, soit les Britanniques sombreront définitivement dans le ventre mou du classement des formations œuvrant dans le genre.


More informations on http://www.inglorious.com





TRACK LISTING:
01. Where Are You Now ? - 3:08
02. Freak Show - 4:17
03. Never Alone - 4:12
04. Tomorrow - 3:51
05. Queen - 3:36
06. Liar - 3:00
07. Time To Go - 3:35
08. I Don’t Know You - 3:38
09. While She Sleeps - 4:07
10. Ride To Nowhere - 6:00
11. Glory Days - 4:31

LINEUP:
Andreas Zäta Eriksson: Guitares
Colin Parkinson: Basse
Drew Lowe: Guitares
Nathan James: Chant
Phil Beaver: Batterie
   
(0) OPINION(S) FROM OUR READERS    
Top of the page
   
(0) COMMENT(S)    
 
 
Top of the page
READERS
-/5 (0 view(s))
STAFF:
3/5 (1 view(s))
MY RATING
 
LAST NEWS
INGLORIOUS: We Will Ride
 
OTHER REVIEWS
THE SUPERSOUL BROTHERS BAND: Shadows & Lights (2021)
ROCK - With this festive and spontaneous "Shadows & Lights", The Supersoul Brothers Band revives the dancing soul of the Stax label.
BLACK 7: Look Inside (2021)
HARD ROCK - Black 7 offers with "Look Inside" a generous instrumental album between heavy, metal and touching moments, which remains classic while being effective.
 
STREAMING
 
 
OTHER(S) REVIEWS ABOUT INGLORIOUS
INGLORIOUS_We-Will-Ride
We Will Ride (2021)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
 
F.A.Q. / You found a bug / Terms Of Use
Music Waves - Rock (Progressive, Alternative...), Hard Rock (AOR, Melodic,...) & Metal (heavy, progressive, melodic, ...) Media
Reviews, News, Interviews, Advices, Promotion, Releases, Concerts
© Music Waves | 2003 - 2021